Nous nous accordons, pendant cette semaine torontoise, une escapade aux chutes du Niagara. Elles se situent sur la frontière Canada / Etats-Unis mais la meilleure vue est côté Canada, ça tombe bien, nous n'aurons pas à traverser la frontière ! Nous commençons par longer la rivière Niagara à pied et ça nous donne déjà une bonne vision de la force du courant. On y croise également un bateau qui s'est échoué sur une petite île au début du XXème siècle : ils ont mis plus d'une journée pour aller sauver les deux marins échoués qui ont eu beaucoup de chance ce jour là !

Puis, on aperçoit les chutes au loin (et la foule !). La balade longeant les chutes est plutôt agréable puisqu'elle offre un panorama tout du long sur les deux chutes. De l'autre côté, ce sont les Etats-Unis ! 

Et en contrebas, on peut regarder les bateaux s'approcher au plus près des chutes et on voit ce qui nous attend pour la suite de la journée : les ponchos bleus sont sur le bateau américain et les ponchos rouges, sur le bateau canadien !

Nous prenons le Hornblower pour nous rapprocher au plus près des chutes. C'est l'usine à touristes ici mais c'est très très bien organisé. Vous suivez la foule, on vous distribue un poncho (rouge pour nous du coup) et vous montez sur le bateau. Tout le monde monte sur le toit mais on opte pour la proue, histoire de n'avoir personne devant nous. Peu de personne autour de nous, et pour être franc, on a eu une minute d'hésitation quand le bateau s'est mis a démarré dans l'autre sens... On s'est demandé si on n'était pas à l'arrière et que c'était pour ça qu'on était peu nombreux. Mais non, on est pas si bête, on était bien à l'avant.

On passe devant la chute américaine tout d'abord puis on arrive vers la chute en forme de sabot de cheval, elle est encore plus impressionnante depuis le bas. On commence à ressentir la bruine sur nos visages et rapidement c'est la tempête tropicale : on n'arrive plus à ouvrir les yeux tellement il y a de l'eau. On ne voit pas grand chose pendant ces longues minutes mais qu'est ce qu'on rigole tous ! On quitte le bateau trempés jusqu'aux os malgré les ponchos mais heureusement il fait très chaud, on séchera très rapidement.