Aujourd'hui, nous prévoyons de nous rendre à la plage Catrite. On traverse la ville pour arriver au début de la petite marche mais on se rend compte que c'est une nationale et c'est pas trop notre truc de longer ça pendant 4km. On décide alors de faire demi-tour et de visiter la ville.

San Martin est une petite station de ski alpine (mais la station classe et vivante !) : des chalets en bois, des boutiques de location de ski (malheureusement pas la saison), des vendeurs de chocolats et boutiques de souvenirs qui vendent les mêmes babioles que chez nous (Oh la peluche Saint Bernard et la marmotte qui siffle !). Le tour est vite fait mais la ville a un certain cachet. 

Les restaurants très nombreux nous font saliver, la spécialité ? Le barbecue (comme n'importe où en Argentine je crois !). On nous a conseillé un restaurant en particulier dans la ville, malheureusement, on y est allé deux soirs de suite et il était fermé... Un mal pour un bien, notre chalet/cuisine est tellement top qu'on a quand même pu se faire un peu plaisir niveau nourriture ! Il est sympa notre petit chalet de vacances, non ? 

Le lendemain, nous partons pour la Islita et le mirador Bandurrias qui offrent de superbes vues sur le lac (de l'autre côté par rapport au salon de thé !). Nous marchons dans la forêt pour y arriver et la randonnée traverse les terres d'une communauté Mapuche (communauté indigène de la région), on paye à peine un euro pour traverser et on se retrouve face aux eaux translucides du lac.

On déjeune tranquillement sur cette petite plage (avec un chien à nos pieds qui nous suppliait un petit morceau de sandwich) puis on part en direction du mirador.

Le soir, nous partons faire un tour dans la ville dans le pub du coin, pour boire une bière bien d'ici, de la Heineken ! Match de foot à la télé, tout le monde a les yeux rivés dessus. Le Racing a gagné la superligua (ne me demandez pas ce que c'est, je ne fais que recopier ce qu'il y avait d'écrit sur l'écran) et là, déchaînement dans la rues, des dizaines de voitures en train de célébrer la victoire à coups de klaxon et de drapeaux. Drôle d'ambiance, on a l'impression qu'ils ont gagné la coupe du monde (eh non, c'est toujours nous !).

Pour les deux jours suivants, nous récupérons une voiture (si on peut appeler ça une voiture...). Nous nous rendons au lac Lolog à quelques kilomètres de là et traversons notre première piste avec notre voiture ! (cette fois-ci, on a pris l'assurance bris de glace...!) Le soir, nous resterons dans le noir de longues heures, a priori il y a eu un incendie pas très loin d'une centrale électrique et toute la région est touchée (enfin ce qu'on nous a dit, on a rien trouvé sur internet...).

Pour notre dernier jour dans la ville, nous nous rendons à la lagunes rosales. Très jolis paysages, nous passons par des forêts plus orangées que les jours précédents (que j'aime l'automne !) Il y a aussi, tout autour de la lagune, des dizaines de chevaux en liberté. Très beaux mais c'est un champ de mine quand on essaye de faire le tour !

En rentrant, on prend 3 auto-stoppeurs dans notre Nissan Mierda avec qui on essaye de discuter. On leur demande s'ils connaissent quelques mots de français et leur première réponse (d'ailleurs, c'est pas la première fois qu'on nous répond ça) ? Mbappé, Griezmann, Kanté... Bref, tous les joueurs de l'équipe de France ;) On ne rigole pas avec le foot ici !