On quitte donc San José pour le volcan Poas, à une heure de route. Le volcan Poas est le plus actif du Costa Rica. Il a été fermé récemment à cause de son activité et a rouvert au public en partie. Des restrictions sont donc appliquées : la visite ne se fait que par groupe et la durée sur place est limitée pour pouvoir évacuer facilement en cas de problème. 

On arrive sur place en voiture : il y a peu de monde, la saison touristique étant terminée (car la saison des pluies commence !). On nous donne des casques car des pierres peuvent être éjectées, puis ils nous énoncent les règles de sécurité (en gros, courrez vous cacher si ça commence à exploser...). 

Quinze petites minutes de marche sur le bitume pour accéder au cratère pour observer un panache de fumée pendant 20 minutes (étrangement ça ne sent pas le souffre ici). On a de la chance, le volcan est entouré de nuages mais aucun ne nous bloque la vue. On avait jamais approché un cratère en activité d'aussi près mais dommage qu'il n'y ait aucun challenge pour l'approcher. Egalement toutes les randonnées autour sont fermées au public, la visite est chère pour si peu. 

10h30, nous avons déjà terminé la visite. Il y a une cascade connue pas très loin mais le prix de 50$ par personne nous rebute (voire dégoûte !). On passera l'après midi à préparer les jours suivants à l'hôtel. On en profite pour faire une petite balade dans le jardin et on observe de nombreux colibris (prometteur pour la suite !). Cerise sur le gâteau, à la tombée de la nuit, le jardin se rempli de lucioles, c'est féerique !