Après 7 heures de train depuis Xi'an, nous arrivons à Shanghai (prononcez Shang Hai) qui sera notre dernière étape en Chine. 

L'hôtel est bien situé mais vieillissant et sale (bonjour premier cafard de l'aventure !) mais on y restera que deux jours, après on s'installera dans un AirBNB. 

 

Le premier jour, on part découvrir la ville. Le quartier du Bund et la fameuse skyline de Shanghai sont à deux pas. On arrive dans un premier quartier très touristique -Yuyan Market - où tous les 100 mètres une dame essaye de nous vendre un vrai sac Chanel ou une montre Rolex. 

On s'installe dans un petit restaurant très local (Pizza Hut) pour notre déjeuner (on en pouvait plus des soupes de nouilles). La table à côté de nous prendra une pizza au durian (le produit phare de Pizza Hut, on a pas essayé, on s'est contenté du cheesecake au durian...). Pour ceux qui ne connaissent pas, le durian est un fruit qui sent atrocement mauvais, à tel point point qu'il est interdit d'en emporter dans les espaces fermés en Asie. Pas mauvais, mais il faut réussir à passer l'odeur !

 

 

On continue ensuite au Bund, un quartier où les immeubles datant du début du XXème siècle font face aux gratte-ciel fraîchement sorti de terre. Une promenade longe la rive, sauf qu'on est dimanche est qu'elle est surpeuplée. On décide alors de partir pour l'autre rive, mais obligatoirement en métro puisqu'il n'y a pas de pont ! 

On se retrouve alors à marcher en file indienne pendant 30 min, entourés de policiers et de leurs sifflets ramenant les brebis qui se seraient égarées dans le droit chemin vers le métro. On monte dans le wagon, le métro part et le conducteur baragouine quelque chose en chinois. Bon, bah on s'arrêtera pas à l'arrêt prévu, il est fermé pour la journée. On descend donc à l'arrêt suivant  (je vous rappelle qu'ici entre deux arrêts on est à minimum 30 min de marche) et on se dirige vers le quartier des affaires. Un semblant d'air de la Défense, sauf que les petites routes de chez nous sont des grandes avenues ici (pour les traverser, le feu est pile poil à la bonne durée en marchant assez vite) et les gratte-ciel nettement plus hauts.

 

Mais le quartier est bouclé par la police (d'où la station de métro fermée) car un congrès international se tient à Shanghai à partir du lendemain. On fait un petit tour dans le centre commercial en espérant pouvoir aller voir la rive mais on ne peut pas aller plus loin. 

 

 

Le deuxième jour on repasse par le quartier touristique qui est en fait un centre commercial avec des bâtiments à l'architecture chinoise mais tout est neuf (et ça fait faux). Rien de bien extraordinaire, on y reste peu de temps mais un petit jardin - Yuyan Garden, le plus beau de la ville se trouve dans ce quartier, on y trouvera quelques heures de tranquillité.

A deux pas, se trouve la vieille ville, des bâtiments pas très jolis mais un peu plus authentiques. Ici, pour sécher son linge, il suffit de l'étendre dans la rue en l'accrochant sur ce qu'on a sous la main.