On déménage dans un autre quartier pour avoir notre propre appartement pendant plusieurs jours. Qui dit propre appartement, dit cuisine et donc courses. 

 

On part donc le premier jour, au supermarché chercher les victuailles de la semaine. On choisi un Carrefour (au cas où il y aurait plus de produits importés et que les étiquettes seraient traduites en anglais - vous moquez pas mais savez-vous faire la différence entre un savon pour se doucher et un savon pour la lessive vous ? Et il fallait qu'on achète des fourchettes...). 

On prend notre caddie et roule ma poule. Pas facile de sillonner les rayons, il y a effervescence dans ce magasin 1. parce qu'on est samedi et 2. il doit y avoir quelques promos dans le coin. On met le caddie dans un rayon vide pour se déplacer plus vite. A notre retour, un monsieur est en train de partir avec (il y a déjà des choses dedans, je tiens à le préciser). Je le rattrape et reprends mon caddie (non mais !). On le lâche 30 secondes et là, un ado commence à le prendre et à s'amuser avec. On était à côté donc on le récupère rapidement. Mais comme on n'est pas très malin et que les rayons sont sacrément petits, on le pose pour aller chercher de l'eau. Et bien, jamais deux sans trois, vol de caddie et cette fois-ci on ne le retrouvera pas ! 

Dans la joie et la bonne humeur, on retourne à l'entrée du magasin, pour récupérer les articles qu'on avait déjà mis dans notre chariot mais cette fois-ci, on les met directement dans nos sacs à dos, tant pis si c'est interdit ! Près d'une heure après on ressort, après avoir attendu des lustres à la caisse, parce qu'ils demandent le prix unitaire de tout ce que la caissière passe et vérifient ses moindres mouvements. On va pouvoir manger plein de légumes des pâtes bolognaises !

 

Le deuxième jour, direction le quartier de l'ancienne concession Française. On démarre par un quartier plutôt huppé avec beaucoup plus d'étrangers qu'à l'habitude. Étrangement, c'est là qu'est aussi le premier lieu où a démarré le parti communiste Chinois. Ensuite, dédales de rues avec des rangées de platanes, des jolies maisons dans un style architecturale plus européen qu'à l'habitude.

On fini par le quartier de Tianzifang, des toutes petites rues, remplies elles aussi de restaurants plus appétissants les uns que les autres.

Le lendemain, on se prépare pour aller à Disney Shanghai (vous nous connaissez, on ne pouvait pas passer si près d'un parc Disney sans y mettre les pieds !). Alors qu'on arrive à notre destination, des vendeurs d'oreilles de Mickey dont déjà en train de déballer leur marchandise dans le métro. Au final, 1/3 des personnes croisées dans le parc portent de fausses oreilles de Mickey !

Devant l'entrée, une jolie file d'attente est déjà en place (peu importe quel parc Disney, ça ça ne change pas !). Une gestion parfaite des fastpass et le temps franchement pas au rendez-vous nous a permis de faire toutes les attractions que l'on souhaitait. Aurélien a réussi à se faire doubler trois fois par la même personne dans la même attraction (on ne les change pas...) mais il a été également remis à sa place à chaque fois !

 

Si vous avez un doute, ce n'est pas de la joie qu'on lit sur mon visage ! 

Les jours suivants, on repart pour la concession Française, profiter de l'ambiance du quartier.