Le troisième jour, toujours à Ubud et dans sa région, nous partons au centre ville pour visiter le Palais royal (la famille royale y vit toujours et intervient surtout pour représenter la ville). L'entrée est gratuite mais seulement une petite partie est visible. Nous voyons quand même de jolies portes sculptées et diverses statues. 

Devant ces statues, on retrouve à chaque fois des offrandes déposées le jour même : les balinais ont l'air assez pratiquant dans l'ensemble, on retrouve ces offrandes devant chaques statues, portes de maison, magasins ou restaurants. Regardez où vous mettez les pieds... Dans une rue à proximité nous voyons un char décoré et des gens habillés de manière traditionnelle, la rue est bloquée. On comprendra que c'est une cérémonie religieuse lors de la crémation d'une personne. Cela n'empêche pas de trouver des vendeurs devant le temple en train d'essayer de vous vendre des sarongs pour aller voir cette crémation... (mais quelle bonne idée, c'est super de participer aux crémations de gens qu'on ne connait pas !)

 

Nous continuons ensuite sur notre scooter pour rejoindre le temple Gunung Kawi, à 14 km au nord de la ville (une heure en scooter...). Le temps est à la pluie (on n'a pas choisi la meilleure saison pour visiter Bali puisqu'on est en pleine saison de pluie) mais l'avantage c'est qu'il n'y a personne dans ce temple. On croise, en arrivant, des balinais rentrer d'une cérémonie avec sur leurs têtes des paniers remplis d'offrandes. Ils sont habillés dans leur vêtements traditionnels et très beaux à voir (au moins on aura vu quelque chose d'authentique ici !). Le temple est grand et est intéressant pour ses sculptures dans la roche.

Nous trouvons un chemin vers une jolie rizière que nous prenons et nous nous retrouvons dans une partie du temple absolument pas indiquée et donc vide : on a l'impression de se retrouver dans un temple qu'aurait pu découvrir d'Indiana Jones. 

Nous repartons sur notre scooter pour rentrer à Ubud mais cette fois-ci la pluie est très forte et les embouteillages importants, nous rentrons complètement trempés. Le soir, une pluie diluvienne s'abat sur la ville pendant une bonne heure, le bruit est assourdissant tellement la pluie est forte !

 

Pour le quatrième jour, nous partons visiter l'entrée d'un temple (le temple en lui même est fermé) mais c'est à priori la partie la plus jolie avec sa grande porte sculptée et ses deux bassins d'eau remplis de fleurs de lotus. Un petit tour au marché ensuite, où toutes sortes de babioles sont vendues dont des choses assez étonnantes (si vous cherchez des décapsuleurs en forme de phallus, Bali est The place to be !!). L'après midi sera très pluvieux, nous profiterons de notre terrasse protégée. 

Le lendemain, direction Kuta, au sud de l'île. Nous avons commandé un taxi pour 11h30 qui arrivera à 12h30 bien dépassé (toujours ces embouteillages !). Kuta est située en bord de mer et est connue pour être 1. une ville touristique de fêtards et 2. pour faire du surf : ville artificielle mais au moins elle l'assume au contraire de Ubud. Nous y passerons trois jours plages, piscine, visite du centre ville et farniente (pas de photos de Kuta, la plage n'était pas jolie, ni la ville...). On y passera noël tout de même, avec un repas de roi (Indonésien) et une bouteille de vin local (pas mauvais ma foi). 

 

Nous nous envolons ensuite vers l'Australie pour un changement total de décor après ces deux mois en Asie, mais ça c'est une autre histoire ! Bon, vous l'aurez compris, Bali n'a pas été notre destination fétiche, les villes qu'on a fait ne sont pas vraiment le type de tourisme qu'on apprécie mais peut être que l'autre côté de l'île est plus sauvage, on verra si nous y retournerons :)