Nous partons maintenant pour la ville de Te Anau, la porte d'entrée du parc national des Fjord. Nous atterrissons dans une auberge aux aires alpins, charmant ! On se fait une petite randonnée de 2h30 (déjà beaucoup par rapport à la marche de la veille) mais plate cette fois-ci, qui longe une rivière et nous fait traverser une forêt. Une des particularité en NZ, c'est qu'il y a très peu d'animaux (visibles en tout cas) dans la nature. Ce qui fait qu'une marche dans la forêt devient vite longue si elle n'offre pas de point de vue. On rentre ensuite dans notre chalet alpin et on dîne à côté du feu de cheminée (il manquait juste la fondue savoyarde...). 

Le lendemain, départ aux aurores pour faire une croisière dans le Fjord Milford Sound. La route est magnifique, on croise des dizaines de cascades. On passe dans un tunnel pas très rassurant : une seule voie avec des feux de chaque côté pour donner la priorité (enfin à l'heure où on est passé, sinon la nuit il n'y a plus de feu), un tunnel qui donne l'impression d'avoir été creusé par les nains de Blanche Neige et qui descend... Ça fait un peu bouche de l'enfer (on ne vous parle pas des refuges qui n'existent pas et des gens qui ne savent pas conduire et vous collent tout du long). On le traverse et on est bien content d'en sortir... 

On arrive ensuite au niveau du Fjord où tout le monde vient faire sa croisière. Il y a des parkings partout avec des gens qui nous disent où nous garer (on se croirait à Disney) c'est très bien organisé ! Nous avons pris un petit bateau ce qui fait qu'il va plus loin que le autres pendant les deux heures de croisière et on n'est pas envahi de touristes (il y a quand même des mômes qui ont failli se prendre une claque tellement ils étaient mal élevés !). Cascades, phoques, arc-en-ciel : à peu près tout pour ravir nos yeux.

Sur le retour, on s'arrête aux lacs miroirs. Ils sont censés refléter parfaitement la montagne mais mis à part le panneau, les canards présents dans l'eau empêche la réflexion parfaite.