Après la déception de Queenstown, nous partons vers la ville de Fairlie où nous passerons deux nuits. Il n'y a pas grand chose à voir dans la ville, elle nous servira juste de camp de base pour parcourir la région du Mont Cook. Sur la route, nous nous arrêtons à un premier lac, le lac Pukaki connu pour sa couleur particulière turquoise ! Le lac est magnifique, on n'a jamais vu une couleur pareille (c'est de la farine de roche qui provoque cette couleur en restant en suspension). Avec les cimes enneigées en arrière plan, on est tous sous le charme ! Les photos ne lui rendent pas justice, la couleur était 1000 fois plus intense ! 

Je pense que celle-ci est la plus proche de la vraie couleur du lac !

Il y a, à quelques mètres de là, un élevage de saumons (le plus haut au monde d'après eux) et que vendent-ils au bord du lac ? Des sashimis de saumons ! Comme ça fait des mois que j'en ai pas mangé (Aurélien n'aime pas ça) et qu'il y a -50%, Marion et moi, nous nous faisons un petit goûter improvisé (on ne pouvait pas les emporter pour le soir, il faisait un peu chaud et il nous restait de la route). Aurélien n'est pas en reste, il mangera un énorme muffin (trop classique pour un 4h, vous ne trouvez pas ?). 

Nous repartons pour un deuxième lac, le lac Tekapo, à une heure de là. Un télescope est sur le mont John qui surplombe ce lac, il est donc possible de monter en voiture là haut (moyennant 8$ - il y avait une rando de 2h30 gratuite mais on avait plus trop de temps !) et avoir a priori un joli point de vue. On décide de monter sur cette voie où une seule voiture peut passer à la fois. Les gens que l'on croise ne connaissent pas les règles de priorité / ne savent pas conduire / sont des gros idiots (barrez la mention inutile), aucun ne se range sur le bas côté... Bref, on arrive finalement là haut et déception, le lac n'a rien d'exceptionnel par rapport à tous les lacs qu'on a déjà croisé sur cette île. On fait vite fait le tour du sommet et on repart. 

Le lendemain, nous revenons sur nos pas pour aller voir le fameux Aoraki/Mont Cook (Aoraki est le nom donné par les Maori et les deux noms accolés sont le nom officiel de cette montagne), le point le plus haut du pays. Nous repassons devant le lac de la veille, le lac Pukaki mais comme le ciel est un peu plus couvert, la couleur n'a rien avoir avec ce qu'on a vu la veille (on a eu de la chance !). Nous commençons une randonnée la Hooker track (enfin c'est plus une longue marche pas très challengante) de 10 km pour aller voir le glacier au pied de la montagne. A l'arrivée, il y a bien le glacier mais il y a surtout un lac où on peut y voir des icebergs : ce sont des morceaux de glace du glacier qui lorsqu'ils se décrochent viennent flotter sur le lac. C'est assez amusant, nous n'avions jamais vu d'icebergs et encore moins dans un lac. 

On part ensuite vers une autre mini marche, donnant sur le glacier Tasman. Là encore plus d'icebergs que dans le lac précédent. On peut également y voir un lac appelé Blue lake mais qui n'est plus bleu car le glacier est trop loin et ne donne plus la couleur caractéristique au lac ! 

Et toutes nos photos sont toujours disponibles ici !