Nous arrivons au lac Taupo, au centre de l'île du Nord où nous y resterons pendant une semaine. Petit Airbnb qui ressemble à une cabane dans les bois (sans les bois !). On est face à la voie rapide et quand les camions passent, la maison tremble (mais vu le prix, on se plaint pas !). Nous sommes complètement excentrés, ce qui nous permet la nuit de n'avoir pratiquement aucune lumière parasite et de pouvoir voir les étoiles (on a même pu apercevoir la voie lactée !). Nous ne ferons que deux grosses sorties pendant cette semaine, le reste du temps nous le passerons à la bibliothèque de la ville voisine pour avancer sur notre itinéraire. On en profitera également pour voir pour la première fois (faut pas mourir idiot) la trilogie du Seigneur des Anneaux qui a été entièrement tournée en Nouvelle-Zélande !

La première sortie est une randonnée très connue en Nouvelle-Zélande, le Tongario Alpine Crossing : 20 km sur des volcans, l'aller. On s'est posé quand même la question si on la faisait, les autorités locales expliquant qu'il faut être préparé, que le temps change très rapidement et qu'il n'y a pas de refuge sur la route. Tous ces messages nous ont fait un peu peur sur la difficulté de la chose. On se renseigne auprès de gens qui l'ont faite et qui avait déjà fait nos randonnées précédentes sur l'île du sud. Bon, celle de Wanaka était, a priori, plus difficile que le Tongariro donc on décide d'y aller !

Nous partons donc à 6h40 de la maison pour déposer la voiture au parking à la fin de la randonnée (comme c'est 20 km l'aller, personne ne fait le retour dans la journée). Nous prenons ensuite une navette à 7h30 qui nous dépose au début de la randonnée. On nous rappelle les règles de sécurité en montagne et on nous lâche avec la horde de touriste (elle est très réputée cette randonnée, c'est un peu une marche à la file indienne !). 

Le jour commence à se lever et il ne fait pas très chaud pour le moment (environ 5°C). La première partie est très facile, c'est tout plat et aménagé ce qui nous permet de découvrir les premiers volcans. L'un des volcan est mondialement connu puisqu'il est le Mordor dans le Seigneur des Anneaux (beaucoup de monde le prenait en photo avec un anneau devant !). 

La deuxième partie est la plus "compliquée" avec le premier dénivelé de 350 m mais en effet, rien de bien compliqué par rapport à ce qu'on a fait auparavant. Par contre, le ciel est extrêmement dégagé, on peut voir les alentours sur plus de 200 km, c'est magnifique. 

On continue l'ascension assez facilement après s'être approché du cratère rouge. Le point culminant donne une vue sur le Mordor mais également sur 4 lacs en contrebas avec des couleurs irréelles, c'est juste sublime. 

Troisième partie : on démarre la descente et là plus personne ne rigole. Le sol est fait de tout petits cailloux, quand on pose le pied soit on s'enfonce, soit on glisse sur plusieurs centimètres. Aurélien et moi ne passons pas très loin de chute mais on s'en sort plutôt bien avec nos chaussures de randonnées contrairement à d'autres personnes à côté de nous qui tombent ou sont tétanisés par la descente. 

Heureusement que la vue est là pour tous nous motiver ! On arrive aux bords des lacs et on commence à apercevoir les premières fumerolles du volcan (il est toujours actif et fait quelques éruptions de temps en temps) et avec ça, les premières odeurs de souffre. 

C'est déjà l'heure de déjeuner mais on décide de continuer un peu encore pour éviter de manger dans l'odeur d’œuf pourri ! On regrimpe pour voir la lagune et on s'installe là. La quatrième partie est une très très longue descente (pratiquement 3h) et c'est beaucoup moins drôle (en tout cas pour les genoux !). On passe par des paysages de champs en fleurs pour finir par une forêt. On arrive finalement au parking, à 15h assez fatigués mais contents d'avoir vu ces paysages !